Archives de Catégorie: Publicité

Quand Renault parodie Opel

Je suis tombée sur cette publicité en regardant la tv, et elle m’a vraiment fait rire.

Renault parodie la publicité d’Opel où l’on voit un homme vanter les mérites du modèle Meriva en parlant allemand, pour insister sur la qualité d’une automobile allemande. Je vous mets la pub au cas où vous ne l’auriez pas vue.

Dans celle de Renault, le vendeur parle français avec quelques mots d’allemand (avec bien sur une utilisation grotesque!). Il présente une Mégane, et finit avec cette phrase « Ich bin ein Berline », qui se réfère bien évidemment au discours que John F. Kennedy prononça le 26 juin 1963 à Berlin (« Ich bin ein Berliner » dit-il pour monter le soutient des USA aux Berlinois).

La parodie est une forme d’humour qui est une arme simple de promotion. D’autant qu’elle utilise la notoriété d’une marque connue (ici Opel) et s’en sert pour promouvoir son image. Ce qui est aussi intéressant dans cette publicité est qu’elle peut faire rire un vaste public, avec des styles d’humour différents (de la référence culturelle à la petite musique ridicule et le « Ja, ich bin mélomane »).

Je trouve que cette publicité arrive à point, j’en avais un peu marre de la surenchère des constructeurs automobiles sur le thème de « ma voiture, QUI EST ALLEMANDE, est la plus grosse, va plus vite, est la plus confortable et sécurisée, CAR ELLE EST ALLEMANDE, et qui consomme moins COMME ELLE EST ALLEMANDE… ». Bref, je trouve cette pub très rafraichissante (mais je n’achèterai pas pour autant une Renault 😉 )!

Et petite mention spéciale pour le « Ja, ja, ja » à la fin!

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.

Publicités

A force de voir cette publicité à la télévision, je ne peux pas m’en empêcher de vous en parler…

J’avoue avoir un esprit assez affuté en ce qui concerne les allusions sexuelles dans les publicités mais ici nul besoin d’être obsédé pour en saisir toute la sexualité.

Commençons par cette cuiller qui avance tout doucement vers ce moelleux chaud et fondant à souhait… Puis le bout oblongue de la cuiller pénètre lentement le gâteau en provoquant un geyser de chocolat…

Je pense pouvoir arrêter là, vous aurez compris l’astuce! Encore une fois, le sexe est utilisé pour faire vendre tout et n’importe quoi. A défaut d’être subtile, cette publicité est efficace, elle donne vraiment envie de goûter à ce dessert gourmand.

Qui a dit que la gourmandise n’était pas un péché?

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.


Le plus important, c’est ce que vous en faites

Avez-vous vu cette publicité rigolote pour Winamax, un site de poker en ligne?

J’adore la chute de l’histoire, l’effet de surprise est très réussi. La vidéo se termine un peu comme une fable de la Fontaine avec une petite morale. C’est vrai que l’homme préhistorique est vraiment mal engagé par rapport à un tigre à grandes dents, un mammouth ou encore (et surtout) un dinosaure. Et pourtant!

Comme quoi, la raison du plus fort n’est pas forcément la meilleure…

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.


Leo est sur un bateau…

Voici une affiche qui nous informe de la diffusion de Shutter Island sur Canal +.

Je trouve que le slogan et l’image sont géniaux. D’abord la phrase « Dès qu’il prend le bateau, Di Caprio a des ennuis » fait bien sur référence au film qui a révélé Leonardo Di Caprio, à savoir Titanic. C’est un moyen de rappeler qu’il a participé à ce film aux 11 oscars, et que du coup Shutter Island risque d’être également un grand film. La formulation est simple, elle reste dans la tête. Enfin, quand on sait les ennuis qu’a eu son personnage dans Titanic, on a envie de savoir ce qu’il va lui arriver dans Shutter Island.

Ensuite l’image se réfère bien évidemment à celle-ci.

Pas besoin de se forcer pour se remémorer Jack hurlant « Je suis le maître du monde » (en VF) à l’avant du bateau. Le clin d’œil est ici évident, mais détourné grâce à la camisole que porte le personnage. Cela créé la surprise et marche très bien visuellement.

Je vous conseille d’ailleurs de voir ce film, je l’ai trouvé génial!

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.


Vampires

Le vampire est à la mode, c’est un fait établi. Pourquoi est-il donc tellement absent du monde merveilleux de la publicité et du marketing? Un petit tour à la Fnac au rayon ado et on peut voir des dizaines de livres sur le thème. Les américains sont friands de séries ou de films sur le sujet (Vampire Diaries, True Blood, Twilight, Blade ou encore le nouveau film Priest qui sort le 11 mai 2011).

J’ai fait des petites recherches et voilà ce que j’ai trouvé.

On peut remarquer que ces publicités sont pour des cosmétiques et jouent sur le côté sensuel, envoutant du vampire. Ce sont des femmes qui sont mises en scène, ce qui rend l’image du vampire moins inquiétante ou dangereuse.

En réfléchissant, j’ai réalisé que je m’étonnais que le vampire ne soit pas devenu un produit marketing car je ne pensais qu’au côté envoutant de celui-ci. Or le vampire est surtout lié à la mort, au sang, à la cruauté et au péché. Il est donc normal qu’il ne soit pas très vendeur pour un grand nombre de personnes.

Néanmoins voici 2 publicité qui utilisent l’image du vampire, mais avec humour.

Je vous l’accorde, celle-ci est un peu gore…

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.


Ring the bell…

En cherchant un nouveau sujet pour mon blog, je suis tombée sur ces 2 campagnes de sensibilisation de la maltraitance des femmes en Inde.

(Je suis désolée, vous allez devoir suivre les liens…)

http://www.culturepub.fr/videos/protection-femmes-anti-violence-domestique-bus-driver

http://www.culturepub.fr/videos/protection-femmes-anti-violence-domestique-software-engineer

Ils sont différents des spots que l’on peut voir en France. En effet, ici on dénonce les hommes qui battent leurs femmes, on tente de faire réagir les femmes battues pour les aider, mais on ne dit pas vraiment ce qu’on doit faire si on est témoin (directement ou indirectement) d’une scène de violence.

Alors qu’ici le message est clair, il faut intervenir mais en douceur. Les vidéos ne disent pas de défoncer la porte pour aller massacrer l’homme (même si c’est tentant…) mais de sonner pour montrer que l’on est là et que l’on sait ce qui se passe. Je trouve que c’est un moyen assez efficace pour montrer à la femme qu’elle n’est pas seule, et pour faire comprendre à l’homme qu’il est observé. C’est même une menace implicite, on lui fait comprendre qu’il ne pourra continuer impunément. Le fait que se soit un homme qui s’oppose à la maltraitance d’une femme est un symbole fort. Cela montre que ce problème doit être celui de tout le monde, que ça ne concerne pas que les femmes. De plus, les spots sont tournés dans des milieux sociaux différents, ce qui permet de toucher toute la population.

Il faut savoir que la loi pour protéger les femmes battues en Inde n’est entrée en vigueur qu’en octobre 2007. Cette campagne est donc une des premières du genre et doit se poursuivre activement pour que le taux de femmes battues baisse.

On ne peut pas savoir si ça peut réellement faire changer les choses, mais quand on sait qu’une femme sur deux a déjà été battue par son conjoint dans le monde, on ne peut qu’espérer que la sonnette d’alarme se mette à sonner…

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.


Smartbox

Je reste vraiment perplexe quant à cette publicité Smartbox…

Qu’est-ce qu’ils ont voulu dire en faisant parler les personnages d’un tableau? Je ne comprends pas du tout sur quoi ils veulent communiquer.

La façon dont les personnages parlent est même grotesque, personne (à l’époque ou maintenant d’ailleurs) ne s’exprime comme cela.

En définitive, je trouve cette publicité complètement kitsch!

Si quelqu’un y comprend quelque chose, n’hésitez pas à me le dire!

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.