Archives mensuelles : mai 2011

A force de voir cette publicité à la télévision, je ne peux pas m’en empêcher de vous en parler…

J’avoue avoir un esprit assez affuté en ce qui concerne les allusions sexuelles dans les publicités mais ici nul besoin d’être obsédé pour en saisir toute la sexualité.

Commençons par cette cuiller qui avance tout doucement vers ce moelleux chaud et fondant à souhait… Puis le bout oblongue de la cuiller pénètre lentement le gâteau en provoquant un geyser de chocolat…

Je pense pouvoir arrêter là, vous aurez compris l’astuce! Encore une fois, le sexe est utilisé pour faire vendre tout et n’importe quoi. A défaut d’être subtile, cette publicité est efficace, elle donne vraiment envie de goûter à ce dessert gourmand.

Qui a dit que la gourmandise n’était pas un péché?

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.


Le plus important, c’est ce que vous en faites

Avez-vous vu cette publicité rigolote pour Winamax, un site de poker en ligne?

J’adore la chute de l’histoire, l’effet de surprise est très réussi. La vidéo se termine un peu comme une fable de la Fontaine avec une petite morale. C’est vrai que l’homme préhistorique est vraiment mal engagé par rapport à un tigre à grandes dents, un mammouth ou encore (et surtout) un dinosaure. Et pourtant!

Comme quoi, la raison du plus fort n’est pas forcément la meilleure…

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.


Leo est sur un bateau…

Voici une affiche qui nous informe de la diffusion de Shutter Island sur Canal +.

Je trouve que le slogan et l’image sont géniaux. D’abord la phrase « Dès qu’il prend le bateau, Di Caprio a des ennuis » fait bien sur référence au film qui a révélé Leonardo Di Caprio, à savoir Titanic. C’est un moyen de rappeler qu’il a participé à ce film aux 11 oscars, et que du coup Shutter Island risque d’être également un grand film. La formulation est simple, elle reste dans la tête. Enfin, quand on sait les ennuis qu’a eu son personnage dans Titanic, on a envie de savoir ce qu’il va lui arriver dans Shutter Island.

Ensuite l’image se réfère bien évidemment à celle-ci.

Pas besoin de se forcer pour se remémorer Jack hurlant « Je suis le maître du monde » (en VF) à l’avant du bateau. Le clin d’œil est ici évident, mais détourné grâce à la camisole que porte le personnage. Cela créé la surprise et marche très bien visuellement.

Je vous conseille d’ailleurs de voir ce film, je l’ai trouvé génial!

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.


Albert Exergian

J’ai découvert récemment un artiste, Albert Exergian, qui fait des affiches très graphiques représentant l’âme d’une série américaine de façon synthétique (voici le site internet : http://www.exergian.com/). Je vous montre la première.

Cette image représente la série Prison Break. C’est incroyable que de simples rayures verticales peuvent signifier autant de chose. On se représente très bien l’évasion d’une cellule de prison. De plus, le gris est une couleur qui représente bien l’imaginaire autour du monde carcéral.

Cette image illustre la série Dallas. La goutte noire représente une goutte de pétrole qui est au cœur de la série (elle se situe dans le monde pétrolier). Mais elle représente aussi une larme car Dallas est une série dramatique. Je trouve ce symbole très fort et réussi.

Cette dernière image représente la série Mac Gyver. Le personnage principal de cette série arrive en effet à se sortir de toutes les situations en bidouillant des objets improbables. On retrouve bien ici cet esprit avec ce trombone un peu déroulé. Cette affiche est peut-être ma préférée, je la trouve simple et efficace.

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.


Vampires

Le vampire est à la mode, c’est un fait établi. Pourquoi est-il donc tellement absent du monde merveilleux de la publicité et du marketing? Un petit tour à la Fnac au rayon ado et on peut voir des dizaines de livres sur le thème. Les américains sont friands de séries ou de films sur le sujet (Vampire Diaries, True Blood, Twilight, Blade ou encore le nouveau film Priest qui sort le 11 mai 2011).

J’ai fait des petites recherches et voilà ce que j’ai trouvé.

On peut remarquer que ces publicités sont pour des cosmétiques et jouent sur le côté sensuel, envoutant du vampire. Ce sont des femmes qui sont mises en scène, ce qui rend l’image du vampire moins inquiétante ou dangereuse.

En réfléchissant, j’ai réalisé que je m’étonnais que le vampire ne soit pas devenu un produit marketing car je ne pensais qu’au côté envoutant de celui-ci. Or le vampire est surtout lié à la mort, au sang, à la cruauté et au péché. Il est donc normal qu’il ne soit pas très vendeur pour un grand nombre de personnes.

Néanmoins voici 2 publicité qui utilisent l’image du vampire, mais avec humour.

Je vous l’accorde, celle-ci est un peu gore…

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.