Archives mensuelles : janvier 2011

Ring the bell…

En cherchant un nouveau sujet pour mon blog, je suis tombée sur ces 2 campagnes de sensibilisation de la maltraitance des femmes en Inde.

(Je suis désolée, vous allez devoir suivre les liens…)

http://www.culturepub.fr/videos/protection-femmes-anti-violence-domestique-bus-driver

http://www.culturepub.fr/videos/protection-femmes-anti-violence-domestique-software-engineer

Ils sont différents des spots que l’on peut voir en France. En effet, ici on dénonce les hommes qui battent leurs femmes, on tente de faire réagir les femmes battues pour les aider, mais on ne dit pas vraiment ce qu’on doit faire si on est témoin (directement ou indirectement) d’une scène de violence.

Alors qu’ici le message est clair, il faut intervenir mais en douceur. Les vidéos ne disent pas de défoncer la porte pour aller massacrer l’homme (même si c’est tentant…) mais de sonner pour montrer que l’on est là et que l’on sait ce qui se passe. Je trouve que c’est un moyen assez efficace pour montrer à la femme qu’elle n’est pas seule, et pour faire comprendre à l’homme qu’il est observé. C’est même une menace implicite, on lui fait comprendre qu’il ne pourra continuer impunément. Le fait que se soit un homme qui s’oppose à la maltraitance d’une femme est un symbole fort. Cela montre que ce problème doit être celui de tout le monde, que ça ne concerne pas que les femmes. De plus, les spots sont tournés dans des milieux sociaux différents, ce qui permet de toucher toute la population.

Il faut savoir que la loi pour protéger les femmes battues en Inde n’est entrée en vigueur qu’en octobre 2007. Cette campagne est donc une des premières du genre et doit se poursuivre activement pour que le taux de femmes battues baisse.

On ne peut pas savoir si ça peut réellement faire changer les choses, mais quand on sait qu’une femme sur deux a déjà été battue par son conjoint dans le monde, on ne peut qu’espérer que la sonnette d’alarme se mette à sonner…

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.


Smartbox

Je reste vraiment perplexe quant à cette publicité Smartbox…

Qu’est-ce qu’ils ont voulu dire en faisant parler les personnages d’un tableau? Je ne comprends pas du tout sur quoi ils veulent communiquer.

La façon dont les personnages parlent est même grotesque, personne (à l’époque ou maintenant d’ailleurs) ne s’exprime comme cela.

En définitive, je trouve cette publicité complètement kitsch!

Si quelqu’un y comprend quelque chose, n’hésitez pas à me le dire!

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.


Telle mère, telle fille?

Parlons aujourd’hui du changement de positionnement de la marque de vêtements « Comptoir des Cotonniers »…

Jusqu’à l’année dernière, elle jouait sur la ressemblance mère-fille, sur le fait que ses vêtements pouvaient aller à l’une comme à l’autre. On pouvait donc voir des clones avec 25 ans de différence porter les mêmes vêtements et adopter les mêmes poses. Comme vous pouvez le voir sur l’image qui suit, il n’est pas tout de suite évident de reconnaître la mère et la fille.

Néanmoins Comptoir des Cotonniers a maintenant un positionnement qui diffère sensiblement. En effet, la marque joue ainsi sur le fait que mère et fille ont chacune leur univers, elles aiment et détestent des choses différentes, et ont un rapport différent à la mode. On peut voir dans les images qui suivent qu’elles possèdent chacune un espace dans la publicité, qu’elles pensent différemment et qu’elles portent des vêtements qui ne sont pas identiques, à part la pièce maîtresse mais qu’elles utilisent de manière différente.

Comptoir des Cotonniers montre ainsi que chacune peut trouver son plaisir dans ses vêtements, en fonction de son âge et de ses envies.

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.


There is no gene for race…

Comme nous le savons tous, il n’y a pas de race chez les Hommes, nous faisons tous partis de la même : la race humaine.

Une artiste américaine, Nancy Burson, a créé une incroyable machine, capable de transformer une femme blanche en femme noire, un homme asiatique en homme sud-américain.

Cette machine se présente comme un photomaton, où l’on est pris en photo, puis notre visage subit des petites modifications pour nous faire changer d’ethnie.

Le but de Nancy Burson avec cette expérience « The Human Race Machine » est de montrer que nous n’avons pas de gène différent en fonction de notre origine, qu’il suffit d’un petit coup de photoshop pour devenir quelqu’un d’autre. Et je trouve que le résultat est plutôt bluffant!

C’est agréable de voir à quel point nous sommes exactement les mêmes…mais en un petit peu différent! 🙂

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.


1000!

Bonjour tout le monde,

Je voulais juste vous remercier de venir voir mon blog si assidument, j’ai aujourd’hui dépassé les 1000 visites! Bientôt 1000 par jour? 🙂

Merci!

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.


Diet Coke

Juste pour le plaisir… Enjoy Coca-Cola…

C’est fou qu’une simple publicité ait autant pu marquer les femmes nées entre 1957 et 1987! Dès que les premières notes résonnent, on se remémore l’homme viril et transpirant la testostérone déguster sa canette de Coca Light à 11h30.

On peut vraiment dire que ce spot publicitaire a réussi son pari en restant gravé dans les mémoires de milliers de femmes…

Bon, et puis comme je suis sympa, je vous offre deux autres versions de la publicité…

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.


Levi’s

Je me suis rappelée, en me levant ce matin, d’une publicité Levi’s de 2007 où l’on voit un couple d’amants s’embrasser et se déshabiller fougueusement dans un appartement. Ils portent bien-sur des habits de la marque Levi’s.

Mais ce qui est intéressant ici, c’est que la publicité retrace l’histoire de la marque, depuis les salopettes en jean jusqu’au slim. Les personnages se déshabillent, et sous un vêtement il y en a un autre de l’époque suivante. Leurs coupes de cheveux évoluent également au fil du temps. Le décor reste le même mais la décoration change en fonction de l’époque.

Je trouve que cette publicité est très originale et très bien rythmée, grâce à la musique et à la violence des étreintes des amants. Voyager comme cela dans le temps est amusant et divertissant.

Je vous laisse découvrir l’histoire de la célèbre marque de jeans…

Pour votre santé, dévorez 3 images et photos par semaine.